2015-2016

18 mars 2016 - Répression syndicale

Le congrès académique du SNES-FSU Lorraine, réuni le vendredi 18 mars 2016, a voté à l’unanimité la motion suivante :

RÉPRESSION SYNDICALE

Le SNES-FSU-Lorraine dénonce les violences policières qui ont eu lieu à Metz le jeudi 17 mars, à l’occasion de la mobilisation des étudiants et des jeunes salariés contre le projet de loi Travail.

Il apporte son soutien aux 5 militants interpelés et réclame la levée de toutes poursuites contre eux.

Ces violences illustrent un climat de plus en plus répressif envers toutes les formes de contestation sociale (Air France, Goodyear …).

Le SNES-FSU-Lorraine s’adressera aux autres forces syndicales pour être présent lors des prochaines mobilisations des jeunes, notamment le 24 mars, et exige le retrait du projet de loi Travail.

Fait à Tomblaine, le 18 mars 2016